Sous le regard de quelques badauds, la pose de la charpente de plus de 9 tonnes, réalisée par l’entreprise poitevine Daniau et associés, s’est déroulée hier en début d’après-midi sans la moindre difficulté. La structure en bois de sapin a été hissée au sommet de la caserne Maurice-de-Saxe par une immense grue avant de s’emboîter parfaitement dans le toit. « Il y a un peu de stress, témoigne l’architecte Pierre-Edouard Brochet, en charge de la réhabilitation de l’édifice. C’est la première fois que nous menons une telle opération. A 22 mètres du sol, on a forcément peur pour les hommes qui travaillent là-haut. »

D’ici quelques semaines, c’est la verrière qui sera posée. Elle inondera de lumière naturelle le vaste hall d’entrée où déambuleront les futurs habitants. A chaque niveau, une passerelle transparente permettra de rejoindre les 76 appartements du «  Maréchal  ». La livraison est prévue pour la fin d’année. Les premiers locataires devraient emménager dans le courant du premier semestre 2017. Six autres logements sont également en cours de construction par le même maître d’œuvre, Brochet Rose architecture, dans les deux bâtisses situées à l’entrée de la place d’Armes que l’on connaît sous le nom de « parloir » et de « cantinière ».

Voir également la vidéo sur lanouvellerepublique.fr
H.B.

La Nouvelle république
lire l’article sur lanouvellerepublique.fr